Arik Levy, le design en poésie